Auteur/autrice : admin3838

L’interception d’avions espions

L’interception d’avions espions

Un avion de chasse russe intercepte à nouveau un avion espion RC-135 de l’armée de l’air américaine

Un avion de chasse russe MiG-31 Foxhound a intercepté un avion de reconnaissance RC-135 de l’armée de l’air américaine au-dessus de l’océan Pacifique, le long de la côte sud-est de la péninsule du Kamtchatka, a déclaré vendredi le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Selon le ministère, vol L-39 Reims les systèmes de contrôle de l’espace aérien russe ont détecté une cible aérienne survolant l’océan Pacifique en direction de la frontière russe.

« Un avion de chasse MiG-31 a été envoyé depuis un aérodrome de la région du Kamtchatka pour identifier et escorter l’avion. L’équipage l’a identifié comme étant un avion de reconnaissance américain RC-135 », précise le communiqué, ajoutant que l’avion a été empêché de violer la frontière russe.

Le ministère de la défense a déclaré que le vol de l’avion de chasse russe s’était déroulé dans le strict respect des règles internationales d’utilisation de l’espace aérien. L’avion est retourné en toute sécurité à son aérodrome d’origine après avoir détourné l’avion américain de la frontière russe.

L’interception de vendredi fait suite à des rencontres similaires au début du mois, au cours desquelles des MiG-31 ont intercepté un avion similaire dans la région du Kamtchatka.

Le RC-135 Rivet Joint est un avion de reconnaissance stratégique conçu pour soutenir les consommateurs au niveau du théâtre et du pays grâce à des capacités de collecte, d’analyse et de diffusion de renseignements sur place en temps quasi réel.

F-15K41 First Flight, Air to Air, St. Louis 4/19/2010
Les traités de théorie de Auguste Comte

Les traités de théorie de Auguste Comte

Quand Auguste Comte quitta sa propriété pour une promenade nocturne le 3 mai 1821, il ne prévoyait pas de rencontrer son épouse de longue date. Le «manque d’attrait et de beauté» expliqué personnellement par le philosophe français n’était d’aucune utilité dans le genre contraire, il espérait donc seulement acheter une jeune femme dans la nuit, nouer un «partenariat commercial» temporaire et rechercher l’emplacement de l’accomplissement un peu d’écriture. Il a satisfait Caroline Massin, une prostituée d’une élégance hors du commun, ainsi que les 6 mois suivants «ils se sont découverts quand il pouvait se le permettre», d’après la biographe Mary Pickering. Comte a cessé de rendre visite à Massin après qu’un ancien partenaire est entré directement dans son style de vie à partir du glissement de 1821. Un an plus tard, il a rencontré Massin encore une fois. Elle a pris sa retraite de son emploi lucratif et dirige maintenant un espace d’étude. Ils ont noué une relation encore plus conventionnelle maintenant. Comte a donné des cours de mathématiques pour l’aider à tenir les livres de ses nouveaux clients; même ainsi, elle n’avait aucun désir de légitimement exploiter et distribuer son entreprise après avoir eu un temps limité, susceptible de se déplacer en ayant un homme d’affaires prospère qui avait promis de la soutenir. Dès que l’entrepreneur a modifié ses pensées, elle s’est heurtée à un retour à la vie sur les routes. . . sauf si, peut-être, Comte voulait la faire entrer. Il consentit, mais avoua s’être «très peu tourmenté» à cause de la sélection: malgré le fait qu’il était à nouveau individuel, il ne pouvait pas se voir dans une relation typique avec elle et était catégorique sur le fait de garder ses doigts hors de son nouveau partenaire. Comme une ancienne prostituée, Massin devait subir des examens médicaux toutes les deux semaines. Il n’y avait qu’un excellent moyen d’échapper aux tests et d’éliminer sa marque via le registre Windows des femmes qui travaillent: le mariage. Comte, en colère contre les autorités et aussi bien géré par sa confiance en lui, a accepté de l’épouser. Ceux-ci se sont mariés le 19 février 1825, à l’intérieur de la mairie. Après moins de deux années de relation stressée, Comte a eu une rupture tendue qui l’a laissé incapable de publier ou de s’entraîner. Il a investi son temps alternativement en étant mensonger dans le matelas et en s’accroupissant pour actionner les portes d’entrée comme un animal. Quand sa moitié a fait un effort pour s’impliquer, Comte lui a jeté des couteaux. Sa santé mentale a gagné et a voyagé au cours de la saison suivante. Incapable de se tirer l’un de l’autre, il sauta d’un pont; un noble bouclier l’a chassé de votre eau potable. Comte a fabriqué une «guérison presque incroyable», grâce aux soins appropriés de sa femme – qui, heureusement pour Comte, n’avait pas eu peur en dehors du voyage par des couteaux aériens. Treize ans après, leur mariage se poursuivait sur un sol instable. Comte et Massin se reposent dans des chambres séparées. «J’ai toujours cru que tout est mal placé parmi nous doit rendre ce qui pourrait nous rester bien plus précieux», écrivit Massin à son mari en 1839, laissant entendre la possibilité d’une réunion. Elle désirait raviver leur «très profonde camaraderie», car il occupait néanmoins en son centre «un poste

L’étonnante explosion d’un trou noir

L’étonnante explosion d’un trou noir

Il y a d’innombrables années, un trou noir supermassif au sein d’une galaxie considérablement éteinte a soufflé du gaz dans la zone intergalactique. La poussée a été environ cinq fois plus efficace que le précédent propriétaire du document, selon un document d’experts dans le 1 mars Astrophysical Journal. La puissance de cette seule explosion était environ 100 milliards de dollars fois supérieure à celle que la lumière directe du soleil devrait émettre pendant toute sa durée de vie. Ce n’est alors pas simplement de loin l’éruption identifiée la plus vivante de l’ouverture sombre supermassive – c’est aussi la meilleure éruption de toute nature au monde. Les éruptions de trous noirs massifs ne sont pas rares. Les explosions sont provoquées par la décharge d’énergie accumulée dans les disques encerclant de l’essence très chaude. Néanmoins, le groupe note que cette éruption nouvellement découverte est 1000 fois plus forte que la plupart. L’origine de l’éruption était en fait une bête de galaxie au cœur du groupe Ophiuchus, un rassemblement de galaxies à près de 400 zillions d’éclairage à partir de la Terre. En 2016, les scientifiques ont observé le bord d’une cavité à l’intérieur du faisceau chaud de By-ray dégageant du gaz, environ 400 000 années de poids léger à travers la galaxie principale. L’endroit fouillé semble s’étendre sur un millier d’années légères. Pour discuter de vos débuts dans la cavité, l’astrophysicienne Simona Giacintucci du laboratoire de recherche navale des États-Unis à Washington, D.C., et ses collègues se sont penchés sur les informations de plusieurs radiotélescopes. Les experts ont constaté que la cavité brillait d’ondes radio fm, probablement des électrons plus rapides à proximité de la vitesse du poids léger. Le groupe suggère que les électrons reçus ont augmenté avec une explosion effective d’au moins 240 millions dans le passé à partir d’un trou noir supermassif au milieu de la galaxie centrale de l’amas. Des centaines d’un nombre incroyable d’années en arrière, un trou noir supermassif à l’intérieur d’une lointaine galaxie a fait exploser de l’essence dans une pièce intergalactique. La poussée a été environ cinq fois plus efficace que le détenteur du précédent record, notent les experts dans le journal astrophysique du 1er mars. La puissance de cette explosion unique était d’environ 100 milliards de fois autour de la lumière solaire devrait émettre pendant toute leur durée de vie. Les éruptions d’énormes ouvertures sombres ne sont pas inhabituelles. Les explosions sont alimentées par la décharge de puissance refoulée dans des disques encerclant de l’essence très chaude. Mais le groupe remarque que cette nouvelle éruption est des milliers d’instances plus puissante que la plupart. L’origine de l’éruption avait été une bête de la galaxie au milieu du groupe Ophiuchus, une collection de galaxies à près de 400 000 années-lumière du monde. En 2016, les experts ont observé le bord de toute cavité dans l’amas très chaud, By-ray, donnant de l’essence, environ 400 000 années-lumière à travers la galaxie principale. La zone fouillée semble s’étendre sur un million d’éclairage – de nombreuses années tout au long. Pour discuter du début dans la cavité, l’astrophysicienne Simona Giacintucci du laboratoire de recherche des études navales des États-Unis à Washington, D.C., et des collègues ont parcouru les données d’un certain nombre de radiotélescopes. Les experts ont appris que la cavité brillait d’ondes radio fm, très probablement des électrons plus rapides à près du rythme de la légèreté. Ils suggèrent que les électrons acquis ont augmenté par une puissante explosion il y a au moins 240 millions d’années à partir de l’ouverture sombre supermassive au cœur de la galaxie principale de l’amas.

Le contenu de votre site vous apportera le succès

Le contenu de votre site vous apportera le succès

Voici deux faits surprenants sur le marketing en ligne. Le tout premier: 70% des consommateurs préfèrent comprendre une entreprise par le biais du marketing de contenu plutôt que de la publicité, mais (et c’est en fait la partie étonnante) les marques dépensent plus d’argent en publicité qu’en contenu tel que des articles, basés sur ContentPlus. La vérité suivante: 91% des entrepreneurs B2B utilisent une sorte de marketing de contenu, mais seulement 36% d’entre eux pensent que le contenu est efficace, SEO Inside selon une étude de MarketingProfs et du Content Material Marketing Institute. Exactement pourquoi ces faits sont-ils surprenants? Parce que si les articles de contenu sont de plus en plus un aspect des choix des consommateurs et des entreprises, les marques sont généralement mal à l’aise avec leurs efforts de marketing de contenu et de publicité ou manquent complètement le bateau. Pourquoi le contenu est-il important? Pensez à la façon dont vous abordez une commande: que vous souhaitiez acheter une tondeuse à gazon ou une stratégie de santé, vous avez probablement des options de moteurs de recherche, lisez des critiques et des recommandations en ligne et peut-être interrogez vos amis sur Facebook ou Twitter. (En fait, c’est précisément ce que j’ai fait lorsque j’ai voulu acheter un appareil photo numérique.) Google appelle cela la «minute zéro de réalité», qui reconnaît que les gens arrivent à une entreprise grâce à plusieurs sources sur Internet. Contrairement au programme existant, où les marques ont essayé de nous attirer par le marketing ainsi que par d’autres efforts de sensibilisation, nous nous sommes maintenant dirigés directement vers les noms de marque grâce à nos relations individuelles et commerciales. Dans la planète recherche et sociale d’aujourd’hui, les entreprises devraient se concentrer sur la création de relations plutôt que sur la poursuite des transactions. La clé est de créer un contenu utile qui est semé d’une empathie honnête. «Mon principe d’or du marketing et de la publicité de contenu de contenu est de simplement répondre aux questions», déclare Marcus Sheridan, qui a remanié la stratégie marketing de son entreprise dépendant de Varsovie, en Virginie, River Pools and Spas. Au lieu de sa façon précédente de se concentrer sur la radio, la télévision et le paiement par clic sur la publicité, il a changé ses efforts pour générer des ventes de produits par le biais d’articles de blog informatifs et de clips vidéo. L’erreur la plus grave que l’entrepreneur pourrait commettre sera de commercialiser un produit dont personne ne veut. Indépendamment de l’excellence de vos publicités ou de la qualité de votre participation avec vos téléspectateurs, si vous essayez de vendre quelque chose dont vous n’avez pas besoin, vous n’irez pas très loin. Les hackers de développement pensent que les startups devraient continuer à changer la conception de toute leur entreprise jusqu’à ce qu’elles aient développé quelque chose qui produira une grande réaction de la part de vos premiers individus pour les voir. Son succès reposait sur la nature même de ce contenu: il était prêt à résoudre en ligne les questions difficiles que la plupart des installateurs de piscines (comme les concessionnaires automobiles et autres fournisseurs de produits à grande solution) souhaitent éviter jusqu’à ce qu’ils rencontrent un client en personne. -face, comme des détails sur les dépenses et les problèmes qui peuvent survenir. La leçon de Sheridan est la suivante: trop d’entreprises créent du contenu axé sur l’entreprise plutôt que sur le consommateur. Le précédent vous concerne; le second concerne tout ce que vous faites pour le consommateur – un geste délicat mais essentiel. Un bon objectif d’appareil photo pour afficher tout contenu que vous produisez implique de se demander si vos clients seront reconnaissants pour ce contenu. Essentiellement, vont-ils remercier pour leur marketing? Si la bonne réponse est oui, alors vous avez définitivement de l’or. En répondant aux questions, vous abordez des points faibles particuliers, démontrant que vous comprenez les problèmes et problèmes particuliers des clients. Sheridan a gagné la confiance des acheteurs potentiels de piscines. Décidez de ce que vous souhaitez communiquer discrètement pour créer des prospects pour votre entreprise. La manière dont vous exprimez l’empathie est cruciale. La voix fait référence à la personnalité que vous véhiculez dans votre contenu, et elle est propre à chaque entreprise. Avec la voix, pensez au ton. Le discours de votre site Web peut être sournois, optimiste ou amusant, mais il peut y avoir des domaines où la sculpture devrait bouger. Les pages de services à la clientèle – endroits où les clients vérifient lorsqu’ils ont un problème – peuvent réduire une sculpture sournoise au profit d’un problème utile.

Comment le Covid a favorisé la télémedecine

Comment le Covid a favorisé la télémedecine

Si le Covid-19 a rencontré à l’épreuve nos systèmes de santé, il pourrait aussi constituer pour la télémédecine une formidable opportunité de diffusion. En France, le décret publié le 9 mars lève un frein réglementaire en assouplissant les règles d’accès à cette pratique pour la durée de l’épidémie. La visite préalable chez le médecin généraliste n’est plus une condition d’accès à la téléconsultation, désormais remboursée à 100% par l’Assurance-maladie.
Face à des hôpitaux sous tensions, la télémédecine est présentée comme un outil pour gérer l’afflux de demandes de consultation de patients inquiets, et cela dans le respect des mesures de confinement. La situation sanitaire et le recours dans l’urgence à la télémédecine offre un terrain d’observation et d’expérimentation inédits à grande échelle.
En France, la télémédecine se caractérise par une offre de service de santé fragmentée, encore peu étendue et qui se peiner jusqu’à ce mois de mars à s’imposer, malgré le grand nombre de programmes et d’actions développées ces dernières années dans le cadre des expérimentations soutenues par les agences régionales de santé.
La pratique ne manque pas d’atouts: c’est un outil efficace pour le prix en charge des maladies chroniques et elle peut également répondre à la désertification médicale. Elle contribue aussi à réduire les fortes tensions économiques que connaît le système de santé.
Si la télémédecine n’est pas encore une pratique courante en France, elle est déjà conquis de nombreux pays. Notamment ceux qui font face aux problèmes de distance, aux conditions climatiques difficiles, ou qui souhaitent compenser une faible densité de ressources médicales sur certains territoires. Le Canada, les États-Unis et les pays d’Europe du Nord sont ainsi les pionniers, en raison aussi d’un développement déjà ancien lié à l’utilisation précoce des technologies.
Limiter l’afflux de patients à l’hôpital
Mais qu’entend-on exactement par télémédecine? Ce terme générique indique des pratiques de médecine à distance via les technologies de l’information et de la communication. Sa définition a été introduite dans le code de santé publique en 2010 par le décret de réforme de l’hôpital relatif aux patients, à la santé et aux territoires (loi du 21 juillet 2009 dite loi HPST). Elle permet de fournir un diagnostic, d’être suivi ou de surveiller le patient, de solliciter un avis spécialisé.
Le déploiement de la télémédecine est encadré en France par la Caisse nationale d’assurance-maladie, la Haute Autorité de santé, le ministère des Solidarités et de la Santé avec l’Agence du numérique en santé Elle est portée dans sa dimension opérationnelle par les agences régionales de santé. Le texte de 2010 définit 5 types d’actes de télémédecine: la téléassistance, la téléconsultation, la télésurveillance, la télé-expertise et la réponse médicale de régulation pouvant être ajoutée à d’autres actes tels que la téléchirurgie.
La crise sanitaire que nous traversons se traduit par une accélération sans précédent du recours à la téléconsultation. Elle illustre la manière dont l’usage de la télémédecine par la médecine de ville peut permettre de limiter l’afflux de patients vers les hôpitaux. Ainsi, la semaine du 16 au 22 mars 2020, selon la Caisse nationale d’assurance maladie, ce sont 80 000 téléconsultations qui ont été facturées, soit le double de celles produites au cours du mois précédent.
Ce film, produit par la Fondation Trait d’union Auvergne, présente les avantages de la téléconsultation.
Les médecins généralistes sont massivement inscrits sur les plaques-formes de téléconsultation: le contexte sanitaire joué comme facteur déclencheur d’adoption d’une nouvelle pratique.
Des opérateurs privés convoitent le marché
Face aux plaques-formes publiques qui dominent l’élargissement du secteur, les acteurs privés ont rapidement identifié une opportunité offerte leur partie de marché. Ainsi, plusieurs entreprises comme Doctolib (leader européen de l’e-santé), CompuGroup Medical ou encore Hellocare, ont mis à disposition gratuitement, pendant la durée de l’épidémie, leur solution de téléconsultation.
Ces entreprises misent de manière opportuniste sur l’installation d’habitudes: une fois maîtrisé, il y a un fort à parier que le médecin utilisateur sera tenté de continuer à utiliser. Nul doute que la concurrence entre les plaques-formes publiques et privées sera renforcée par cet épisode.
Cette pandémie devrait conduire le gouvernement à repenser de modèle «à la française» des plaques-formes régionales. Celles-ci pèchent globalement par leur manque de mutualisation et d’interopérabilité: il n’est pas aisé d’intégrer tous les types de données médicales.
Autre faiblesse, aucune d’un déclenchement possible par le patient. En effet, seuls 11% des plaques-formes permettent un accès direct aux patients, leur activité étant fortement dominée par la téléexpertise entre les professionnels de la santé (82%).
Agilité insoupçonnée des structures hospitalières
Seules 2% des téléconsultations ont été pratiquées par des établissements sur la période 2018-2019, comme l’indique l’Assurance-maladie. Mais les établissements de santé sont parvenus à développer la téléconsultation très rapidement, alors qu’ils avaient par le passé rarement recours. Cette pratique s’est cependant améliorée mieux déployée que l’établissement y était préparé.
Ainsi, le centre lyonnais de lutte contre le cancer Léon Bérard, qui suit plus de 30 000 patients, est parvenu à réaliser 660 téléconsultations de suivi dans la semaine du 16 mars.
Ce centre fait partie des rares hôpitaux à avoir mis en œuvre il y a quelques années déjà un dispositif d’assistance médicale ambulatoire pour assurer le suivi à distance des patients.
Les hôpitaux ont développé ces 20 dernières années une diversité de pratiques de télémédecine reposant principalement sur une mise à disposition de l’expertise médicale. Sur un tous en tête la téléchirurgie et ses prouesses technologiques. En 2001, la première opération d’une patiente à Strasbourg réalisée par une équipe chirurgicale localisée à New York a ouvert la voie à la réalisation d’actes chirurgicaux, d’examens cliniques à distance, ou de téléexpertise, par exemple pour l’exemple d’examens radiographiques ou de cas cliniques. Ces outils répondent également aux besoins d’expertise hospitalo-universitaire dans les territoires sous appliqués.
Cette expertise est une ressource rare dans certaines zones géographiques. Au-delà de nos frontières, la diffusion du Covid-19 sur des territoires peu concernés par la matière, telle qu’une grande partie du continent africain, conduit pour renforcer la télé-expertise afin d’accompagner les acteurs de la santé dans la prise en charge des populations et des patients infectés.
Des dispositifs pour une coordination ville-hôpital
Par ailleurs, le suivi à distance des patients sont particulièrement efficaces dans le cas des maladies chroniques (cancers du diabète, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale ou encore). On peut recenser de nombreuses structures et dispositifs tel que le service de télésurveillance et de coordination des soins des insuffisances cardiaques Cardiauvergne, créé en 2011.
Ce groupement de coopération sanitaire s’attache à réduire le cloisonnement entre médecine de ville et hôpital pour une meilleure prise en charge des plus de 1500 patients bénéficiaires d’une surveillance à distance.
Des solutions similaires mais plus légères ont été et sont développées depuis le début de la crise sanitaire. Compte-tenu du nombre de personnes contaminées par le coronavirus mais ne nécessitant pas de prise en charge lourde, le déploiement rapide de solutions de télésurveillance s’est imposé. Plusieurs applications ont vu le jour, dont Covidom, conçues par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris et les éditeurs de logiciels Nouveal e-santé.
Le principe: le patient répond régulièrement à un questionnaire numérique et les informations saisies peuvent générer des alertes pour un prix en charge adapté.
L’actualité semble donc montrer que la télémédecine constitue une solution susceptible de compléter l’utilisation des autres dispositifs de prise en charge.
Des freins au déploiement
Mais, si la crise sanitaire que nous connaissons contribue à lever les réticences, un certain nombre de freins ralentissent son déploiement. En premier lieu lieu de l’enseignement de l’éducation sanitaire dans les programmes scolaires, nécessaire pourtant pour que le futur patient puisse mettre des mots sur ses maux en téléconsultation.
La formation des professionnels de la santé à la télémédecine est également un enjeu important, encore trop peu abordé dans les études des professionnels de la santé.
En matière de téléconsultation, la France se distingue des autres pays par la coexistence de plaques-formes publiques et privées et un encadrement de cette pratique par plusieurs instances (CNAM, ARS, ministère des Solidarités et de la Santé). Il y a une nécessité d’une structure unique pour une stratégie publique pensée pour l’ensemble du territoire, dans une approche coordonnée.
Par ailleurs, malgré les progrès importants réalisés, les questions de partage des données des patients (via le dossier médical informatisé), de sécurisation et de valorisation des actes de télémédecine restent des points de vigilance comme la montre le «baromètre télémédecine» publié en janvier 2020.
Enfin, sur ne peut nier qu’il existe un risque d’ubérisation et de dérives de la téléconsultation et finalement d’une marchandisation comme la montre la polémique éthique et médicale autour du site de téléconsultation privé allemand «arrêtmaladie.fr», qui propose depuis janvier ses services en France et entretient une certaine confusion
Ce site, qui n’accepte pas la carte vitale, offre de délivrer des arrêts maladie d’une durée de maximum trois jours pour des «pathologies simples et courantes», après un rendez-vous à distance. La Caisse nationale d’assurance-maladie a dénoncé en janvier des écarts par rapport à la déontologie médicale et le non-respect du parcours du patient, mais la plaque-forme poursuit actuellement son activité, profitant d’un flou réglementaire.

L’intellectualisation des pensées de Saussure

L’intellectualisation des pensées de Saussure

Philologue suisse dont les travaux ont eu une énorme influence, tout d’abord sur la linguistique et ensuite – avec le développement du «tournant linguistique» – sur la philosophie. Saussure a affiché peu de grande curiosité tout au long de sa vie, mais au cours des dernières années de son mode de vie, il a étudié la linguistique de base à l’Université de Genève. On sait que Saussure a endommagé ses remarques juste après chaque conférence et donc, à sa mort, a gardé un petit travail pour indiquer ses suggestions. Heureusement, ses conférences avaient été si étonnantes que ses individus ont rassemblé et collationné leurs notes dans les 3 ans où il a enseigné le cours, et les ont postées en 1916, en tant que Cours de linguistique générale (Un cours de linguistique générale), souvent simplement mentionné comme le Cours. Dans le cours, Saussure rejette le travail de linguistique comme obtenant quelque chose lié à la structure des phrases, à la philologie ou à l’étymologie. Au lieu de cela, il décrit l’objet approprié de la révision linguistique puisque le système de signes employé par les êtres humains, dont les vaisseaux de connexion peuvent être analysés à l’intérieur de l’abstrait, ou parce qu’il déclare «  synchroniquement  » plutôt que «  diachroniquement  », en d’autres termes, sans référence à une certaine mise en œuvre historique de cette langue. L’objet propre de la révision linguistique, déclare Saussure, n’est pas vraiment la production linguistique de pratiquement n’importe quel individu mais la connaissance partagée d’une communauté de clients linguistiques. Saussure nous informe «  Vous pouvez évoquer une idée extrêmement précise de ce système – et ainsi mettre en place les mots, pour ainsi dire, matériellement devant vous – en se concentrant précisément sur ce qui est peut-être dans le cerveau d’une collection d’individus (appartenant à un et aussi la même communauté locale) même lorsqu’ils sont au lit; nous pouvons affirmer que dans chacune de ces têtes se trouve l’ensemble du produit que nous appelons la langue ». Il continue sur «La langue, à son tour, est très autosuffisante de l’individu; ce ne peut pas être une introduction du patient, c’est fondamentalement interpersonnel; il suppose la collectivité. »Saussure conçoit le langage comme« un système de signes », mais cela exige toujours un sens de« signe ». Saussure le propose comme le rassemblement d’un mot ayant une idée. Lorsqu’une indication est utilisée dans la parole, elle possède un impact de deux effondrements. Vous avez le design physique – le signifiant – produit par la vocalisation et obtenu par le cerveau ou les pensées – et il y a un concept ou une idée – le signifié – pour lequel l’indication est courte. Les deux sont «déposés dans l’esprit» comme les effets d’une seule et même occasion de parole identique. Saussure compare la vraie différence entre langue et parole comme celle-ci entre le rapport pour un morceau de musique et certaines performances de celui-ci. Cela dit, Saussure pensait également que l’on peut évaluer les mots simplement en faisant attention aux relations intérieures entre les indicateurs, en analysant la «langue». La part d’un signe dans la «langue» ne se définit pas en considérant son contenu matériel ou sa bonne contribution, mais simplement par ses variations par rapport à d’autres signes de la méthode. Par conséquent, à titre d’exemple, la voyelle semble à l’intérieur des signifiants «Marie», «se marier» et «joyeux» ne peut être reconnu qu’en les contrastant. De la même manière, les esprits expulsés du «masculin» signifié doivent être contre le «féminin»: on ne peut pas prédire de manière égale sur le même sujet simultanément, etc.

Le mécanisme de la théorie universelle de Socrates

Le mécanisme de la théorie universelle de Socrates

Socrate a vécu des jours de bouleversements politiques fantastiques dans leur ville natale d’Athènes, une ville qui peut éventuellement faire de lui un bouc émissaire pour ses problèmes et avoir finalement besoin de sa vie quotidienne. Une grande partie de ce qui est précisément reconnu à propos de Socrate arrive avec les performances de son élève unique Platon, car Socrate était lui-même un philosophe itinérant qui a éduqué exclusivement par la conversation communautaire et l’oratoire et qui n’a publié aucune de ses fonctions philosophiques. Contrairement aux philosophes grecs antiques bien avant lui, Socrate était beaucoup moins préoccupé par les réflexions métaphysiques abstraites que par les questions pratiques sur les méthodes que nous devons rester, et sur ce que pourrait être le bon style de vie d’un gentleman. Pour cette raison, il est souvent salué comme l’inventeur de la partie de la vision connue sous le nom d’intégrité. C’est peut-être précisément son souci moral qui l’a souvent poussé à entrer en conflit avec les personnes âgées de la région, qui l’ont accusé de corrompre les pensées de vos fils de riches avec des concepts révolutionnaires et peu orthodoxes. Socrate était sûrement un franc-tireur, affirmant souvent sur la consternation de ses interlocuteurs qu’une seule chose dont il était certain était sa propre ignorance. Sans aucun doute, l’essentiel de sa formation a consisté à demander à son public cible d’esquisser diverses idées et idées fréquentes, telles que la «  beauté  », ou «  le bien  » ou la «  piété  », simplement pour démontrer par un débat raisonné que chacun des les définitions proposées et les conceptions typiques entraînent un paradoxe ou une absurdité. Certains de ses contemporains considéraient cette technique malhonnête et que Socrate savait plus qu’il ne le laissait supposer. Néanmoins, l’approche de Socrate visait à donner des classes salutaires contre les dangers d’une reconnaissance non critique de l’orthodoxie. Il s’est fréquemment insulté et a créé des patients dialectiques de personnes qui prétendaient acquérir un certain nombre d’expertise sur un problème particulier. Ce peut être principalement sous l’influence de Socrate que le point de vue a évolué vers l’autodiscipline actuelle de la réflexion vitale continue. Le risque le plus élevé pour les deux cultures et l’individu, nous acquérons des connaissances de Socrate, est la suspension de la pensée critique.

La petite amende de Google

La petite amende de Google

Les 2,4 milliards d’euros de Google représentent «un peu d’argent» pour le moteur de recherche, selon l’un des cinq juges de Western Union analysant son charme dans la sanction européenne. Colm Macintosh Eochaidh, un expert irlandais, a fait allusion au troisième jour des audiences au Tribunal de l’UE à Luxembourg, où la société de mille milliards de dollars se bat contre les régulateurs qui lui ont infligé une amende en 2017 pour discrimination injuste par opposition aux petits rivaux de recherche en achat. M. Mac Eochaidh a exhorté l’avocat de Google à imaginer qu’il avait réalisé des économies financières de 120 € dans son portefeuille, mais a été condamné à une amende de 2,40 € pour avoir perdu des déchets. « Souhaitez-vous manquer les 2,40 €? »  » a demandé l’évaluation. Le professionnel du droit des moteurs de recherche Christopher Thomas a répondu qu’il serait, dans ce cas hypothétique, « radié de la constatation d’infraction », ce qui sera « une très grave différence ». M. Macintosh Eochaidh a également contredit l’affirmation de Google selon laquelle la salle d’audience ne pourrait pas augmenter considérablement sans la demande des régulateurs, expliquant comment la salle d’audience pourrait choisir de le faire. Une décision définitive à l’intérieur de la salle d’audience pourrait être des mois de côté. Ce n’est pas la première fois que M. Mac Eochaidh aiguille les moteurs de recherche à travers les 3 jours d’auditions sur l’attractivité. Jeudi, formation référencement naturel il a déclaré qu’il était « parfaitement évident » que cette entreprise avait promu ses propres services et rétrogradé d’autres – un point important pour votre partie de l’UE. L’écoute de Yahoo est considérée comme la situation de profil substantiel dans laquelle M. Macintosh Eochaidh a été impliqué étant donné qu’il a rejoint le tribunal dépendant du Luxembourg en 2017. Il s’est fait une réputation en Irlande pour avoir déclenché une enquête sur la préparation de l’approbation et la corruption politique qui a révélé des remboursements. faite aux autorités des ministres. Mac Eochaidh a exhorté le professionnel de la justice de Google à visualiser qu’il avait économisé 120 euros dans le portefeuille arrière, mais a été condamné à une amende de 2,4 euros pour avoir diminué certains déchets. « Souhaitez-vous oublier les deux,4 euros? » demanda le juge. L’avocat des moteurs de recherche Christopher Thomas a répondu qu’il serait, dans le cadre de cet incident hypothétique, «frappé par la découverte de l’infraction», ce qui pourrait être «une affaire extrêmement grave». Macintosh Eochaidh a également contredit l’affirmation de Google selon laquelle la salle d’audience ne pouvait pas améliorer une excellente demande sans la demande des régulateurs, expliquant comment la salle d’audience pouvait éventuellement choisir d’y parvenir. Votre jugement final dans le cadre de la procédure judiciaire peut être dans plusieurs semaines.

Adam Smith

Adam Smith

Philosophe écossais de la morale, de la politique nationale et de l’économie d’entreprise, Smith était vraiment un contemporain de Hume et il est très proche de lui dans ses perspectives et sa nature philosophique. Ses conférences sur l’intégrité et le raisonnement avaient été imprimées sous le titre Théorie des sentiments éthiques, mais il est surtout connu pour sa fonction d’économie politique des affaires, La richesse des pays. Philosophe favorisé de Margaret Thatcher et chérie des économistes conservateurs, Smith est célèbre pour ses vues sur la propriété privée, le climat économique du marché gratuit et la doctrine selon laquelle «  les effets involontaires de l’action planifiée  » peuvent être aux avantages de la société à des . L’idée qui sous-tend ces principes les plus privilégiés, bien que vrais, est le fait qu’en fournissant délibérément ses propres goûts et dégoûts, un particulier servira accidentellement les passions de la culture dans son ensemble. Une illustration simple illustrera l’essence de l’idée de Smith. Je suppose que Williams, à la recherche de sa propre fortune, choisit de créer et de gérer sa propre organisation, en fabriquant un article typique de chaque besoin quotidien. En cherchant uniquement à offrir sa propre fortune, l’organisation entrepreneuriale de Jones a un certain nombre de bonnes choses involontaires à propos d’autres individus. Initialement, il offre un moyen de subsistance à ceux dans son utilisation, leur bénéficiant donc spécifiquement. Ensuite, il aide à rendre beaucoup plus facilement disponible une pièce populaire qui, auparavant, était plus difficile ou plus coûteuse à obtenir pour ses clients, facilitant ainsi un élément particulier, même si ce n’est que mineur, de leur mode de vie. Les forces du climat économique de l’industrie garantissent que ces aspects positifs involontaires se produisent, car si les travailleurs de Jones pouvaient trouver une utilisation beaucoup plus efficace ailleurs, ils pourraient tous les deux cesser d’obtenir des résultats pour lui ou il devrait augmenter leurs revenus afin de se protéger. un effectif. De plus, si le produit de Jones était disponible plus facilement ou beaucoup moins cher auprès de quelques autres sources, Williams quitterait l’entreprise ou devrait réduire ses prix à un montant compétitif. La conception suppose l’absence de monopole, à la fois sur les segments du marché du travail et du marché monétaire. L’idée que les «effets involontaires d’une action planifiée» seront probablement à l’avantage de la société moderne présentait un merveilleux pouvoir d’imagination sur les philanthropes commerciaux des 18e et 19e siècles et a fourni les bases philosophiques pour les idées honnêtes de Bentham et Mill. Même ainsi, les jugements ne sont pas vraiment difficiles à trouver. C’est vraiment un regard aveugle, même si apaisant pour votre capitaliste entrepreneurial, de supposer que rechercher sa propre fascination personnelle constitue un acte magnanime et philanthropique envers la société moderne dans son ensemble. Un seul doit simplement vérifier le passé interpersonnel de la fabrication britannique, faire l’expérience des pratiques de travail traîtres et abusives de votre ère industrielle, de la pauvreté extrême et des circonstances sociétales dégradantes de vos souffrances en faisant des séances de travail, pour apprécier le produit idéaliste de Smith a beaucoup plus effets critiques «involontaires». Ce qui a généralement mis fin à ce genre de conditions dans l’Occident développé ne sera pas une adhésion triomphante aux lignes directrices de Smith dans l’économie européenne, mais un changement de votre pauvreté et de vos procédures d’exploitation d’une seule partie du monde à une autre. En termes simples, la situation de vie des gens à l’intérieur de l’Occident est meilleure que celle des autres nations dans la mesure où le travail nécessaire pour aider la philosophie économique de Smith continue d’être retiré des communautés américaines et déplacé vers celles du tiers monde. Quelles que soient les opinions politiques de Smith à propos de Smith, The Wealth of Countries est l’une des opérations les plus significatives et à juste titre de vision économique et politique dans le contexte de la croyance occidentale traditionnelle. Il a besoin d’être lu et reconnu par ses détracteurs jusqu’à ce qu’il le fasse par ses partisans.

Aviation: de Mach1 à Mach3

Aviation: de Mach1 à Mach3

Robert J. Gilliland a monté l’escabeau et s’est attaché dans le cockpit de la plus grande production de Johnson, le SR-71 Blackbird, pourtant sans nom et non testé. Rares étaient les cadeaux pour son tout premier voyage aérien top secret, pilote de chasse mais tous ceux qui l’avaient connu connaissaient sa valeur dans le maintien de la suprématie des États-Unis dans l’aviation habitée au milieu des tensions de votre Chilly Battle. Poursuivant l’autorisation de décoller d’Oxygen Push Herb 42 à Palmdale, en Californie, Gilliland a mis le Blackbird dans l’atmosphère, en l’utilisant à Mach 1,5 à 50000 pieds et dans les annales du passé historique de l’aviation. Bob Gilliland continuerait à voyager personnellement sur les 32 Blackbirds créés alors qu’ils devenaient opérationnels, enregistrant en même temps beaucoup plus d’heures de vol d’essai à Mach 3 que toutes les autres initiales. Le SR-71 déclinerait dans le passé parce que l’avion habité le plus rapide au monde à inhaler et à expirer de l’oxygène. Introduit dans ce monde à Memphis, au Tennessee, en 1926, Gilliland a terminé ses études à l’Académie navale américaine en 1949 avec un diplôme d’architecture. Il a reçu une commission au sein de l’U.S. Atmosphere Push afin que vous puissiez immédiatement vous inscrire à une école de transport aérien, et en 1952, il s’est porté volontaire pour l’excursion de combat en Corée, faisant grimper 25 missions en République F-84 Thunderjets. Juste après le conflit coréen, il a été choisi pour l’équipe d’enquête et de développement de haut niveau de la Force aérienne à Eglin AFB en Floride, pilotant pratiquement tous les avions de l’inventaire de l’USAF, par exemple le révolutionnaire Lockheed F-104 Starfighter. Gilliland a appliqué cette expérience pratique comme un tremplin pour devenir un aviateur instructeur de F-104 pour Lockheed, formant des aviateurs très accomplis comme les as allemands de la Seconde Guerre mondiale Günther Rall et Johannes Steinhoff, ainsi que le commandant de l’aile canadienne. Kenneth Lett et USAF Brig. Le général John Dunning. Tout au long de son voyage à bord du F-104, il a créé cinq atterrissages de défunts-adhérents réussis, un succès incroyable si l’on considère que le chasseur Superstar mma planait «comme une boîte à outils». «Comme j’avais besoin de piloter le F-104 lors de divers tests, j’étais en mesure d’être examiné pour les applications SR-71», a expliqué Gilliland. «Le Starfighter avait une très petite aile de seulement six pieds de l’aile de base à l’extrémité de l’aile. Il a connu le lancement d’aile le plus élevé de tous les avions connus. Ils ont utilisé le F-104 sur les pratiques techniques pour simuler le By-15. C’était en fait le tout premier avion à conserver simultanément les données d’altitude, de vitesse et de temps de montée du monde. Aucun autre avion expérimenté n’a réalisé quelque chose comme ça, et le F-104 continue de prendre en charge le rapport de vitesse de la planète à basse altitude. Gilliland a apporté des contributions substantielles à l’amélioration du SR-71. Il a régulièrement rencontré les ingénieurs techniques de Lockheed et a informé le tout premier groupe de 10 pilotes d’avions Air Flow Power choisis pour piloter le nouvel avion Mach 3. Gilliland les a maintenus bien informés des développements de la mise en page et les a ensuite examinés individuellement dans le SR-71. Il a également investi du temps et des efforts avec les concepteurs impliqués dans la conception du cockpit, ce qui était un problème pour lui en raison de son cadre de 6 pieds 3 pouces. Juste avant l’organisation de la maquette du cockpit, les améliorations nécessaires avaient été conçues pour permettre parfaitement un 6 pieds. pilote. Plusieurs années une fois que le Blackbird est devenu opérationnel, beaucoup de ceux qui l’ont piloté ont commenté à quel point le cockpit était spacieux et bien conçu. «Menant autant que ce voyage aérien initial, nous avons dû décider de tout faire comme nous allions supprimer, sauf que nous n’avons pas réussi à nous retirer», se souvient Gilliland. «Quand tous les instruments ont été examinés Bien, j’ai fait une course rapide sur la piste, en installant la goulotte et en évaluant le système de freinage, en larguant la goulotte et en retournant à la rampe. Chacun des instruments doit être vérifié et vérifié deux fois par les ingénieurs pour s’assurer que ces personnes fonctionnaient correctement…. Une fois qu’on nous a donné la lumière naturelle, j’ai roulé, j’ai subi tous les traitements et j’ai décollé. «Lors de ce tout premier voyage en avion, il y a eu 379 points en suspens qui n’ont pas encore été résolus dans l’article, comme Kelly l’a décrit. Plusieurs des outils de planche de siège arrière ont été attachés dans le cockpit avant, car je serai le seul aviateur lors du voyage d’analyse initial. Nous avons connu 3 courses après des avions [F-104]. L’un était vraiment monoplace et les deux autres ont été deux places avec des passionnés de photographie de Lockheed dans les chaises de nouveau. Leur mission serait d’historique toutes les informations de votre voyage. Je leur ai conseillé de ne pas voler trop près car je serais tellement agité dans le cockpit que nous n’aurons pas assez de temps pour les surveiller et même parler avec eux à la radio.

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Le Cap, Afrique du sud